Un studio à Ouaga

Dans un salon de 40m² au cœur de Wemtenga défilent proches et amis sous quelques 1800 watts de lumière continue.
Une boîte à lumière constituée d’un carton de frigo et de papiers aluminium et calque, un parapluie récupéré dans un container nouvellement arrivé à côté du Roodwoko, des pieds réalisés par les soudeurs du six-mètres du maquis fameux entre tous La Bulle… un matériel maison dans un studio/salon.

Cliquer sur les photos pour les ouvrir en grand dans la galerie.

Astrid

Gérard

Kantala

3 réponses sur “Un studio à Ouaga”

  1. Dopo tanto gigantismo ripartire da gesti minimi privi di enfasi che misteriosamente funzionano come “l'imperizia di Mariten” una semplicità un po' incolta che tenta una ripartenza,il 'problema' è sempre il solito certe forme agiscono da sole altre hanno bisogno di un aiutino!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *